Le recueil

carmina01Le recueil "Carmina Burana" a  été rédigé dans la première partie du XIII° siècle, sans doute au Tyrol ou en Carinthie. Il regroupe un grand nombre de pièces d'origine et d'époques différentes.
Ce sont là des chants de "Goliards", ces clercs et"escoliers" en rupture de ban qui se déplaçaient à travers l'Europe.

Localisation

Bien que compilés en terre germanique, ces chants sont en français, en allemand, mais surtout en latin. Ils circulaient sans doute à travers l'Europe, colportés par des clercs en rupture de ban: les GOLIARDS.

Période de composition

Sans doute entre le XI° et le XIII° siècle. Le manuscrit remonte à la fin du XIII° siècle.

Les Goliards

Les Goliards et les clercs vagants étaient des étudiants ayant souvent reçu les ordres mineurs, mais n'ayant pu se fixer à un endroit et  contraints à se déplacer à travers l'Europe. Le latin était leur langue de communication.

Les influences

Toutes les influences contemporaines se retrouvent dans ces chants: versus de Saint Martial de Limoges, chants de troubadours ou de Minnesanger,....  Les auteurs étaient sans conteste au courant de l'actualité musicale du temps. On retrouve certaines mélodies dans d'autres sources: chants de Minnesänger, de l'Archipoète de Cologne, de Philippe Le Chancelier. Les Goliards n'hésitaient pas à placer des textes de circonstance sur des mélodies déjà existante.
Certains morceaux sont polyphoniques, à 2 ou 3 voix.

Les thèmes

Les goliards ont associé à leur nom une image assez tapageuse! Parmi les thèmes les plus fréquents: l'amour, l'ivresse, le jeu, la parodie de cérémonies religieuses, mais aussi la critique du système social en place et de la décadence morale qui y est liée.